Vous avez entendu dire qu’il était préférable de réduire/voire d’arrêter votre consommation de laitages. Acidifiants et assez peu digestes, ils sont à consommer avec beaucoup de modération si l’on souhaite conserver sa pleine santé. Mais clairement, pas facile d’y échapper ! Surtout, si vous achetez régulièrement des produits tout prêt.

Prenons une journée type d’un consommateur lambda : le matin, un bon bol de lait, une tranche de pain tartiné au beurre ou pâte à tartiner. A midi, des pâtes au fromage, une viande, un fromage et un yaourt. Allez un gâteau pour le goûter. Et en fin de journée, un peu plus light : une soupe avec de la crème fraîche, un poisson avec une sauce à base de laitage et un bon yaourt. En gros, fin de journée, on risque un peu le surdosage.

Je vous l’accorde, cet exemple est un peu gros, mais pas tant extrême que ça. Alors, je ne vous dis pas de les supprimer totalement de votre alimentation, car cela n’est pas toujours évident. Surtout si vous avez été habitué à en consommer des quantités importantes. Et personnellement, je ne suis pas pour les « je m’interdis définitivement ceci ou cela » (sauf quand cela est nécessaire). Plutôt que la privation, je préfère opter pour des alternatives simples et gourmandes. Ce qui n’empêche pas de s’autoriser de temps à autres de petits plaisirs laitiers !

Pour cette recette, j’ai été inspirée par l’article du site antigone XXI « Comment faire des fromages végétaux ? ». Moi, qui n’y connaissait pas grand chose, j’ai décidé de m’y mettre et de voir d’une part si c’est simple et d’autre part si c’est bon. Eh bien, contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est assez facile à faire. Cela demande juste un peu de temps (pas pour la préparation rassurez vous !).

Végémage : Fromage végétal

Plat Accompagnement, Apéritif, Collation
Cuisine Sans gluten, Végétalienne
Préparation 10 minutes
Temps repos 5 heures
Idéal pour 1 Fromage

Les ingrédients

  • 35 g Amandes émondées
  • 35 g Noix de cajou
  • 20 g Noisettes
  • 10 g Noix du Brésil
  • 20 g Sésame complet
  • 2 cs Eau
  • 1 cs Citron
  • 1 cs Sauce soja
  • 1 cs Tahin
  • 2 cs Levure maltée
  • 1 gousse Ail
  • 1 petite Echalote
  • Cumin ou Curry

La préparation

  1. Tremper les différents oléagineux dans un bol rempli d’assez d’eau pour couvrir les oléagineux.

  2. Laisser tremper au moins 2h, l’idéal étant toute la nuit.

  3. Verser l’eau de trempage, retirer l’enveloppe des amandes.

  4. Mettre tous les oléagineux dans un mixer, ajouter le citron, la sauce soja, les 2 cuillerées à soupe d’eau et le tahin.

  5. Bien mixer, ajouter l’ail préalablement râpé, l’échalote préalablement coupée en petits morceaux.

  6. Puis le cumin, le curry et la levure maltée.

  7. Mixer le tout.

  8. Goûter la préparation afin de voir si elle vous convient niveau assaisonnement => nous n’avons pas tous les mêmes goûts, la préparation est salée juste ce qu’il faut, mais pour ceux qui aiment manger moins salé vous pouvez mettre moins de sauce soja par exemple.

  9. Prendre du film plastique, le mettre à l’intérieur d’ un cercle en inox. Le remplir du mélange et le couvrir avec le même film plastique.

  10. Le mettre au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.

  11. Enlever le fromage végétal du cercle à l’aide d’un couteau, retirer le film plastique.

  12. Mixer 20g de graines de sésame complet et saupoudrer la poudre sur le végémage dessus, sur le côté. Retourner le fromage et en mettre également en-dessous.

  13. Puis vous pouvez soit le servir directement.

Le petit plus…

  • J’ai choisi de faire un mélange de différents oléagineux parce qu’ainsi c’est plus varié et plus riches en différents éléments : vitamines, minéraux, oligo-éléments.
  • Les oléagineux quand ils sont trempés, germent. Ils sont alors plus digeste. Mais se transforment et n’ont pas les mêmes qualités ! Sèches, elles sont plus riches en acides gras et trempées, plus riches en oligo-éléments ! L’idéal est donc d’alterner les deux. Par exemple sèches pour le Miam O’ Fruits et trempées le reste de la journée. => Si vous ne les digérez pas bien, essayez d’en manger moins et surtout de bien les MÂCHER !
  • Pour la poudre à utiliser à la fin, pour couvrir le végémage, vous pouvez soit utiliser des graines de sésame complet comme dans la recette ou des noisettes, des noix de cajou broyés. Vous pouvez y ajouter un peu de sel, des épices… Si vous le voulez un peu plus relevé encore. Il l’est déjà pas mal avec l’ail, l’échalote… Mais certaines personnes aiment plus les épices que d’autres, alors je le redis encore, faites à votre goût !

Végémage : Fromage végétal

Que vous soyez crudivore, végétarien, que vous mangiez sans gluten, sans lactose, ou juste gourmand et curieux, n’hésitez pas à tester le végémage ! A déguster avec vos crudités, du pain des fleurs ou un blini…