Pourquoi acheter des boissons végétales en magasin alors qu’on peut les faire soi-même en seulement quelques minutes ! Il est vrai qu’au début, par facilité et parce que je n’avais aucune idée de la simplicité de la fabrication, j’achetais mes boissons végétales en magasin bio. Seulement, j’ai découvert qu’elles contiennent plus de 90% d’eau ! Par contre, je savais qu’elles étaient pasteurisées – comme une grande majorité des produits en magasins – pour la conservation. Ce qui est égal à : plus de minéraux, ni d’oligo-éléments etc… Eh oui, au delà de 100°C, ces précieux éléments nutritifs deviennent non assimilables… Cela revient un peu cher pour ce que c’est, n’est-ce pas ? Alors, en dépannage pourquoi pas, mais si vous voulez que ce soit nourrissant, préférez le fait maison. Surtout que cette boisson végétale aux amandes, noix du Brésil et cajou est hyper facile et rapide à faire ! Quoi demander de plus ?

Boisson végétale

Plat Boisson
Cuisine Sans gluten, Végétalienne
Préparation 5 minutes
Idéal pour 1 litre

Les ingrédients

  • 35 g Amandes
  • 35 g Noix du Brésil
  • 35 g Noix de cajou
  • 1 litre Eau
  • 1 cs Miel

La préparation

  1. Faites tremper les oléagineux ( amandes, noix du Brésil, noix de cajou ) dans de l’eau de source toute une nuit.

  2. Prenez les oléagineux, mettez les dans un blender avec 1 litre d’eau de source.

  3. Ajoutez le miel et en option une gousse de vanille afin d’apporter plus de goût.

  4. Mixez le tout.

  5. Passez le lait à travers une passoire (si ce n’est pas suffisamment filtré, tapissez votre passoire avec un filet à fromage et filtrez) récupérez-en ce que l’on appelle la pulpe, après avoir bien pressé le filet, afin qu’il ne reste plus de liquide. Mettez-la de côté (ne surtout pas jeter !) => elle s’utilise dans de nombreuses recettes.

  6. Vous pourrez conserver le lait au réfrigérateur jusqu’à 3 jours.

  7. Vous pouvez le consommer telle quelle ou y ajouter de la cannelle, de la caroube ou un peu de cacao !

Le petit plus…

  • L’idéal est de consommer cette boisson crue, afin d’en tirer tous les bienfaits (les oléagineux en ont de nombreux, notamment l’amande dont je parle dans mon article : focus sur l’amande).
  • Pour éviter le gaspillage, conservez la pulpe ! Elle peut s’utiliser pour faire des tartinades, des biscuits ou encore de la chapelure (en la séchant préalablement).

Lait végétal