Naturopathe et Conseillère agréée en fleurs de Bach - Tél. : 06 52 68 07 55

Comment arrêter de se dévaloriser

  • Comment arrêter de se dévaloriser

Vous le savez très bien, nous vivons dans une société dans laquelle nous sommes constamment évalués et notés. Et ce, dès le plus jeune âge. Je ne sais pas vous, mais personnellement, je me souviens qu’au collège, certains de mes professeurs classaient carrément les devoirs du meilleur au moins bon ou du moins bon au meilleur. Ainsi chacun pouvait savoir s’il était parmi « les meilleurs », « les moyens » ou « les moins bons ». Les années passant, nous avons petit à petit engrammé en nous cette manière de penser. Et pour peu que l’on ne soit pas très sûr de soi, ça peut donner ceci : « Suis-je à la hauteur ? », « Lui/elle est bien meilleur(e) que moi », « Il/Elle a plus de capacité » etc… Alors qu’en fait, nous sommes tous uniques et il n’y a pas de comparaison possible à faire. Comme je le dis souvent, il y a de la place pour tout le monde. Les personnes qui vous choisiront (pour un emploi, en consultation si vous êtes praticien(ne) etc… ) le feront pour ce que vous dégagez et transmettez. Et même si vous pensez faire/proposer la même chose que les autres. Vous apportez bien plus que ce que vous croyez. Alors arrêtez de vous dévaloriser et…

Montrez ce qui fait votre unicité

Il n’y a pas deux personnes comme vous ! Et c’est ce qui fait votre richesse. Car ce que vous avez vécu, personne d’autre ne l’a vécu exactement de la même manière. C’est ainsi que ce que vous transmettrez, dévoilerez de vous, sera unique. Quel que soit le domaine dans lequel vous êtes.

Prenons mon exemple, parce que bon je me connais plutôt bien :-) . J’ai choisi d’être naturopathe. Et je pourrais me dire, mais il y a pleins d’autres naturopathes comme moi, (et de plus en plus d’ailleurs !), je fais partie de la masse ! Faux ! Car je suis unique (tout comme vous, au passage ;-) ). De part mon vécu : plus jeune j’ai connu « l’obsession de la perte de poids », une période de dépression, de boulimie etc… sur lesquels j’ai travaillé. De part mes passions et formations : Je me suis formée aux fleurs de Bach, je me forme en énergétique, j’adore la cuisine créative et la photo, je m’intéresse beaucoup au développement personnel etc… Et tout cela, je suis la seule à l’avoir vécu de cette manière.

J’ai donc décidé d’accompagner les personnes vers une perte de poids durable, plus de vitalité, une meilleure gestion de leurs émotions, parce que moi aussi j’ai connu tout ça et que j’ai trouvé des solutions pour m’en sortir ! Et sachez, qu’absolument toutes les personnes que je rencontre, ont, non pas une mais plusieurs capacités, potentiels, dons. Qu’elles en soient conscientes ou non !

Petit exercice à faire si vous vous sentez un peu perdu(e) : Faites une liste de vos qualités, de vos compétences. Je suis persuadée que vous en avez plusieurs ! Si ce n’est pas simple pour vous, remémorez vous les compliments que l’on vous fait régulièrement. Et faites une autre liste avec tout ce qui vous passionne. Ce n’est pas un hasard si l’on a une passion, même si l’on est pas expert ou très bon dans le domaine. Pour vous partager mon exemple : J’ai de suite été attirée par la photographie culinaire, pourtant il m’a fallu du temps pour maîtriser mon appareil. Mais je m’améliore de jour en jour et j’aime ça ! Ne vous limitez donc pas uniquement à ce que vous maîtrisez ! ;-)

Et si vous arrêtiez de vous comparer sur les réseaux sociaux ?

réseaux sociaux

La vie sur les réseaux, n’a absolument rien à voir avec la vie réelle, car il s’agit d’instantanés que l’on partage pour se valoriser ou pour valoriser son travail. Personne ne prendrait un plat complètement raté en photo pour ensuite le partager sur les réseaux ! Sauf peut-être pour montrer que l’on peut rater un plat ;-)

Personnellement, j’évite de trop m’éparpiller sur les réseaux, sauf pour m’en inspirer, me motiver. D’ailleurs j’aime beaucoup Pinterest et Instagram pour cela. Alors si les réseaux vous aident à trouver l’inspiration, à vous motiver, à être plus positif au quotidien, continuez à les utiliser ! Mais si, après y avoir passé une bonne partie de l’après-midi (car le temps passe souvent très vite quand on y est !), vous vous sentez déprimé(e) et découragé(e). Je vous conseille d’éviter et de rester focus sur vous, votre travail.

Je ne vous dis pas d’être égocentrique ! Mais d’éviter d’éparpiller vos pensées vers des idées négatives qui vous feront perdre votre motivation. Je vous conseille d’ailleurs pour cela, d’adopter la visualisation positive. Il s’agit d’une technique de PNL (Programmation Neuro Linguistique), très bien expliquée dans cette vidéo par Mylène.

Osez avant tout !

La tendance à se dévaloriser peut empêcher de faire les choses et d’avancer. Et l’on peut trouver des centaines de raisons. En voici quelques unes, peut-être vous retrouverez-vous dans certaines : « je ne vais pas commencer un blog, je ne suis pas à l’aise dans l’écriture » ; « je ne présente pas suffisamment bien » ; « je n’ai pas suffisamment de vocabulaire »; « ce que je propose n’est pas encore assez bien, même si j’ai travaillé dessus durant des semaines » ; « je ne suis pas suffisamment formé(e) » ; « je ne suis pas assez bien pour transmettre » etc…

Si l’on devait attendre d’être parfait(e) pour se lancer, personne ne le ferait ! Et quoique l’on puisse en penser, nombre de site moyennement esthétiques, de personnes peu formées, pas forcément à l’aise à l’oral ou à l’écrit ont très bien réussi, pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles ont suivi leur cœur, leurs envies profondes et qu’elles ont osé ! Malgré les peurs et l’insécurité.

J’en sais quelque chose ! Je suis aussi passée par là ! Je ne suis pas particulièrement à l’aise à l’oral, pourtant je fais des ateliers en entreprise et j’adore ça. De même pour l’écrit, je passe un certains temps à écrire un article, mais je ne me vois pas arrêter. J’aime transmettre, cela fait partie de moi. Alors je vais au delà de cette part de moi qui souhaiterais que ce soit parfait et je vous propose des articles écrit avec le cœur et les plus authentiques possibles. Le tout est d’y aller, malgré tout… malgré la peur, les doutes, l’insécurité parfois. Vous vous demandez comment ? Il y a de nombreuses techniques pour cela, que j’utilise au quotidien. L’une d’entre elle, est simple et accessible à tous ! Et je vous en parle juste après !

Valorisez-vous plus grâce aux fleurs !

arrêtez de vous dévaloriser avec les fleurs de Bach

Je ne pouvais pas, ne pas vous parler de fleurs de Bach. Elles sont d’une aide si précieuse, qu’il fallait à un moment dans cet article que je vous donne mes fleurs chouchou. Celles qui vous accompagneront vers plus de valorisation de vous-même !

La fleur de la valorisation justement. Celle qui vous fera vous dire « je suis à la hauteur/capable », « j’ai les qualités pour y arriver », qui vous donnera l’audace de faire les choses, sera Larch. Cette fleur vous aidera à moins vous comparer.

Une autre fleur que l’on conseille beaucoup en cabinet. Et pour cause, c’est une fleur qui aide à dépasser les peurs ! La peur de ne pas être à la hauteur par exemple, de ne pas savoir quoi dire lors d’un entretien par exemple, peur d’échouer et j’en passe. Mimulus, vous accompagnera merveilleusement pour toutes les peurs connues.

A la tendance à se dévaloriser peut s’associer ou se cacher un fort perfectionnisme. Avec un juge intérieur intransigeant. Ce qui peut amener à encore plus d’insatisfaction. Avec Rock Water (Eau de roche), vous ressentirez plus de souplesse et de bienveillance envers vous-même.

Pour savoir comment se prennent les fleurs, je vous renvois vers mon article : https://www.vivrenaturo.com/fleurs/fleurs-de-bach-a-lessence-de-mes-emotions/

Pour vous accompagner à utiliser les fleurs chez vous, simplement et avec plaisir avec en plus 38 exercices pratiques et pleins de conseils naturo : https://www.vivrenaturo.com/ouvrage/livre-gerez-vos-emotions-avec-les-fleurs-de-bach/

« Croyez en vous-même et en tout ce que vous êtes… Sachez qu’il y a quelque chose à l’intérieur de vous qui est plus grand que n’importe quel obstacle »

Christian Larson

Cet article vous plaît ? Épinglez-le !

Qui est ?

Samira
Samira Benmahiddine, Naturopathe et Conseillère agréée en fleurs de Bach. Je suis passionnée par le bien-être au naturel, la cuisine healthy, la photographie culinaire. J’ai à cœur d’accompagner les gens vers plus d’équilibre et d’harmonie naturellement. Mes accompagnements se font par le biais de bilans de vitalité, d’entretiens en fleurs de Bach, d’ateliers en entreprise, mais aussi de l’écriture et de la photographie culinaire. Mon premier livre « gérez vos émotions avec les fleurs de Bach » a été publié aux éditions Rustica et Mon Ebook « Smoothies hypervitainés et gourmands » est disponible sur mon site.

2 gentils mots

  1. Avatar
    Juliette 29 mai 2019 à 15h58 - Répondre

    Merci pour ce très bel article, je ne connaissais cette fleur de bach, je le note !! Est ce que justement le mimulus peut aider quelqu’un qui se dévalorise tout le temps, sans pour autant avoir peur d’affronter les choses, ou bien on préfèrera Rock water? Par exemple quelqu’un qui dit tout le temps « je suis bête moi » ou « oh je vais encore rien comprendre mais c’est pas grave »… mais pour autant qui n’est pas « bloqué » dans sa vie. Merci !!

    • Avatar
      Samira 31 mai 2019 à 13h20 - Répondre

      Bonjour Juliette ! Et merci pour ton message ! Alors pour la dévalorisation en tant que telle, le fait de ne pas suffisamment se considérer à la hauteur il s’agira plutôt de Larch. Mimulus sera plus à classer dans la catégorie des peurs : la peur de parler en public par exemple quant à Rock Water elle sera donnée aux personnes qui ont tendance à être trop dures avec elles-même => ce n’est jamais assez bien. Après même si le fait de se dire ces mots ne bloque pas forcément. Cela peut empêcher parfois de faire des choses que l’on aimerait profondément faire mais auxquelles on ose même pas penser car on les croit inatteignables. Je pense que si l’on a certaines pensées négatives, même si pour l’instant elles ne nous bloquent pas, il est toujours intéressant d’aller les creuser. Les dépasser nous ouvre souvent des portes que l’on n’aurait jamais imaginé possible d’ouvrir ! :-)

Laisser un gentil mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon ebook gratuit
Inscrivez-vous
à ma newsletter


Vous recevrez gratuitement en retour
mon guide "Vitalité" 100% gratuit !
close-link

massa elit. Aenean dapibus dolor luctus commodo ante. Phasellus libero vulputate,