Sa montée, signe des prémices du printemps, nous offre un nectar désaltérant à la saveur légèrement sucrée et aux précieuses vertus drainantes, reminéralisantes et régénératrices. Véritable cure de jouvence, la sève de bouleau aide les organismes fatigués après l’hiver à se nettoyer et se fortifier !

Une boisson ancestrale

Consommée depuis l’époque médiévale, ( on aurait même retrouvé des traces de son utilisation il y a 3000 ans par les Celtes ! ) elle est une boisson connue de nombreux peuples de par le monde : Amérique du Nord, Japon, Norvège, Russie… ou même France. Ses qualités exceptionnelles étaient reconnues et son utilisation indiquée par les guérisseurs et herboristes. Nombreux sont ceux qui à travers le temps en ont décrit les vertus : Hildegarde de Bingen la recommandait pour ses effets sur l’ulcère, Paracelse pour ses vertus diurétiques, plus récemment le Dr Valnet, pour son action favorable sur la lithiase urinaire et les coliques néphrétiques. Aujourd’hui encore, nous découvrons et redécouvrons les nombreuses propriétés de ce liquide qui en font une boisson d’exception.

Se nettoyer et se revitaliser après l’hiver

La saison la plus fraîche de l’année est une période particulièrement éprouvante pour le corps. En effet, le manque d’ensoleillement, d’exercice physique, une alimentation souvent riche et dénaturée a des conséquences sur l’organisme qui souvent en fin de saison, manque de vitalité et accumule de nombreuses toxines. Les « émonctoires » ou organes d’éliminations du corps trop sollicités ont en fin de la période hivernale, du mal à fonctionner correctement. La sève de bouleau permet grâce à ses propriétés drainantes et action favorable sur les couples reins/vessie et foie/vésicule biliaire, de purifier l’organisme tout en aidant à la réactivation des fonctions émonctorielles nécessaires à l’élimination des toxines.

Une boisson aux vertus exceptionnelles !

En plus de son action drainante, ce liquide naturel est aussi un reminéralisant et un fortifiant précieux : riche en minéraux et oligoéléments ( calcium, potassium, magnésium, phosphore, fer, cuivre, zinc, silicum… ) qui contribuent à renforcer les articulations. Il contient également 17 acides aminés ( dont l’acide glutamique qui contribue à la vivacité d’esprit !), des mucilages pour un bon transit, des enzymes et ferments lactiques pour la flore intestinale, des flavonoïdes aux fortes capacités antioxydantes… une composition riche en éléments vitalisants pour l’organisme et qui empêchent toute forme de carence due au travail d’élimination.

Faire la cure oui, mais comment ?

Concentré de vie, la sève pour nous apporter tous ses bienfaits, doit être consommée pure, ultra-fraîche et vivante. Il est donc important de bien vérifier qu’elle ne soit pas pasteurisée, micro ou nano-filtrée, ou préservée par le biais de conservateurs.

Elle se consomme le matin à jeun, à raison de 25cl par jour pendant 3 semaines soit 5L pour une cure complète. Elle se conserve au réfrigérateur à une température comprise entre 0 et 4°C.

Ne pas hésiter en parallèle à choisir une alimentation « hypotoxique » afin d’éliminer les toxines en profondeur et d’en ressentir véritablement les bénéfices. Si vous avez l’habitude de le faire, 1 journée de jeûne ou de monodiète par semaine sera aussi bénéfique !