J’aurais pu intituler cet article : 5 choses positives et stimulantes à faire chez soi durant la période de confinement, plutôt que de regarder les informations à la télévision et de se laisser embarquer par les peurs. Un peu long peut-être, non ? J’ai fais le choix de vous partager un article plutôt léger (mais riche, enfin j’ai fait au mieux !) pour contrebalancer un peu (à mon échelle) avec toutes les informations anxiogènes que l’on entend à longueur de journée. Il est bien entendu nécessaire de s’informer sur la situation actuelle et de respecter les consignes.

Par contre, au delà de cela, je ressens l’importance de nourrir une autre part de soi, celle qui est pleine d’espoir, qui croit que l’on peut faire de belle choses. D’ailleurs j’ai vu autour de moi de nombreuses initiatives naître ces derniers jours (certaines visibles et d’autres moins visibles mais aussi très importantes). Je suis persuadée que nous pouvons chacun à notre échelle y participer. Encore faut-il être dans un état d’esprit favorable. Car comme dit si justement l’adage : « pour aider les autres, il faut commencer par s’aider soi-même ». Je vous partage donc 5 premières idées (j’en avais prévu 10, mais l’article étant finalement très long j’ai préféré, pour un confort de lecture, le scinder en 2) pour vous faire du bien et retrouver plus de joie et de positivité même confiné chez.

#1 A défaut d’en recevoir des autres, et si vous vous en apportiez ?

En cette période, beaucoup vont manquer de contact humain. Le massage bien-être de la fin de semaine, la bise ou les accolades que l’on se faisait entre collègues, les câlins gratuits… tout cela c’est fini… pour un temps du moins. Alors comment faire pour se donner un peu d’amour, avoir un brin de douceur lorsque l’on a personne (même pas un chat ou un chien) avec qui le partager ?

Eh bien, il est toujours possible de se le donner à soi-même ! Et si vous preniez le temps de vous masser ? Avec une bonne huile végétale d’amande douce, d’abricot ou de sésame, étalez quelques gouttes sur votre corps et massez-le. Prenez le temps de ressentir chaque parcelle de votre peau. Vous pouvez en profiter pour envoyer de l’amour à chaque partie que vous massez. Il faut savoir que dans des périodes difficiles, on peut avoir tendance à vouloir être ailleurs, à ne plus vraiment habiter son corps,. En prenant le temps de lui donner de l’amour, en étant présente à lui, vous recommencez à l’habiter de plus en plus pleinement (cela ne se dit pas trop, mais l’idée est là).

#2 Une période pour réveiller votre créativité

Nul besoin d’être un Picasso ou un Victor Hugo ! Exprimer sa créativité peut se faire de mille et une manières : au travers du chant, de la musique, ou de la danse par exemple. De la peinture, du dessin ou de l’écriture. Mais aussi, en cuisinant, faisant du macramé, un tricot ou du collage, en faisant de la photo ou même en redonnant une nouvelle vie à un ancien meuble etc… L’idée est de choisir ce qui vous plaît.

Pour ma part, c’est selon les envies : le chant, la photographie, la cuisine, la création d’attrapes rêves, l’écriture d’un article comme ici :-) etc… J’imagine déjà certains d’entre vous se dire « la créativité ce n’est pas trop mon truc ! ». Eh bien détrompez-vous, tout le monde a cette capacité créatrice, le tout est de ne pas se focaliser sur le résultat. Souvent nous nous empêchons de créer car nous trouvons le résultat médiocre, nous recherchons la finalité plutôt que la joie de l’instant. Observez vos enfants ou remémorez-vous votre enfance. Je me souviens que petite, je ne me posais pas du tout la question de si j’étais bonne en dessin ou pas, je le faisais parce que ça me faisais plaisir et que j’avais envie de faire plaisir à mes parents. C’est cette joie toute simple que l’on a à retrouver. Alors ne vous limitez pas et laissez libre court à vos envies créatives !

#3 Un bon moment pour écouter des choses qui vous font du bien

Il y a 1 semaine nous manquions de temps et là nous en avons à profusion. Alors plutôt que de suivre des informations déprimantes à longueur de journée, pourquoi ne pas en profiter pour écouter des chansons ou musiques joyeuses, vibrantes, douces et calmantes ? Vous avez très probablement déjà des chansons en tête tels que : « Good vibrations », « Il en faut peu pour être heureux » ou « Happy »… D’ailleurs concernant cette dernière, je vous invite à visionner sur ma chaîne YouTube, ma vidéo « Fleurs de Bach #4 Wild Rose ». J’ai invité une amie et collègue gestalt thérapeute, à vous proposer un exercice « la chanson de l’humeur du jour ». Vous verrez il est vraiment chouette !

Je préfère de mon côté vous partager 3 ou 4 noms que n’entendrez probablement jamais sur les ondes. Vous les trouverez très facilement sur YouTube : Mirabaï Ceiba et Deva Premal avec leurs merveilleux chants de mantras . Estas Tonne, un virtuose de la guitare qui vous fait « dresser les poils », comme on dit. Hang Massive qui vous feront vibrer grâce à leur hang drum, un instrument à première vue un peu étrange, à la forme d’une soucoupe volante. Et qui a la capacité de vous faire entrer dans un autre univers.

En dehors de la musique, vous avez aussi à disposition de nombreux podcast sur le net, ainsi que la possibilités d’écouter des livres audios (je vous partage quelques titres ci-dessous dans le #5)

#4 Se former en ligne, c’est possible !

Je vous avoue que pendant longtemps, je n’y croyais pas trop à la formation en ligne. Je me suis longtemps demandé  » Mais comment peut-on réellement apprendre seul de chez soi ? ». Eh bien, j’ai un peu changé d’avis depuis. Un peu, car j’ai été très déçue 1 ou 2 fois par des formations très peu qualitatives et même quantitatives. Mais j’ai aussi été très agréablement surprise. En voici une dont je suis littéralement fan : Empara pour tous les amoureux de la photographie qui souhaitent s’améliorer voire se professionnaliser ainsi que les entrepreneurs. Je me permet de leur faire un peu de publicité (non rémunérée je le précise), car il s’agit de l’une des plateforme les plus qualitative que je connaisse (tout en étant très accessible) et j’espère qu’ils seront présents longtemps pour encore et encore m’améliorer en photo :-).

Bon, après cette légère digression, revenons-en à notre sujet : les formations. Si tout comme moi, vous avez toujours soif de découvrir de nouvelles choses. Vous pouvez vraiment profiter de cette période pour commencer à : apprendre une nouvelle langue, un nouvel outil pour votre travail, voire même vous former à un nouveau métier. Vous trouverez aussi de nombreuses formations sur le bien-être, le développement personnel ou encore vos loisirs préférés. Petit conseil pour être sûr que vous faites le bon choix : demandez des détails sur le contenu de la formation et n’hésitez pas à échanger avec le formateur ou la formatrice par mail, voire idéalement par téléphone.

#5 Lire des livres distrayants et inspirants

J’ai appris tout récemment que La Fnac avait décidé de mettre à disposition 500 Ebooks à télécharger gratuitement. Une belle initiative pour les amoureux de lecture et un très bon moyen de lire ou relire ses classiques et de se distraire avec des histoires légères. Cette période de confinement, peut aussi être l’occasion de se poser des questions : Où en suis-je dans ma vie ? Me plaît-elle vraiment ? A-t-elle du sens ? Qu’ai-je réellement envie de faire, de transmettre ? Vous avez peut-être simplement l’envie de revenir à des choses plus essentielles. Ou mieux vous connaître sans trop savoir par où commencer.

Voici quelques propositions de lectures, que j’ai moi-même, pour une bonne partie (il y en 2-3 que je n’ai pas encore lu) eu beaucoup de plaisir à découvrir :

J’espère que ces propositions vous ont plu ! Je vous invite aussi à lire mon article sur comment renforcer votre immunité

SI CET ARTICLE VOUS A PLU, N’HESITEZ PAS A LE PARTAGER !